© Crêtes du Pibeste | RNR Pibeste-Aoulhet
Réserve Naturelle Régionale du

Massif du Pibeste Aoulhet

Nature remarquable

Vous êtes en vacances ou en pèlerinage à Lourdes. Vous cherchez à vous évader ou vous retrouver au cœur de la nature. Pas besoin d’aller très loin ! Alors partez à la découverte d’un patrimoine remarquable : la réserve naturelle du massif du Pibeste-Aoulhet.

Le massif

Vous serez séduit par ce majestueux et imposant massif situé sur les premiers reliefs pyrénéens, dominant fièrement la ville de Lourdes en rive gauche du gave de Pau, rivière qui passe devant la célèbre Grotte des Apparitions. Au cœur de ce dernier, vous tomberez amoureux de la beauté des paysages et serez surpris des nombreuses richesses de cette réserve naturelle. La géologie, l’eau, la faune, la flore, la forêt, le pastoralisme, tels sont les mots qui définissent son identité.

Richesse naturelle

Les amateurs de géologie seront comblés par la variété de roches. Le sous-sol est essentiellement composé de calcaires, dolomies, marnes, grès, schistes mais aussi de moraines et de blocs erratiques datant de la fonte des glaciers.

Le saviez-vous ? 

L’eau est présente à travers des cours d’eau entourant le massif : Bergons, Ouzom et Gave de Pau. Dans la réserve, coulent quelques ruisseaux notamment des Génies (Longue, Braque) sur le versant Nord qui alimentent le Gave. De plus, des ruisseaux souterrains empruntent le grand réseau de galeries et cavités du sous-sol. Le relief karstique du massif favorise également la présence de sources et de résurgences.

Observer la faune

Lorsque vous parcourrez la réserve, pensez à prendre vos jumelles afin de vous initier à l’observation animalière. La diversité paysagère de la réserve due à sa situation géographique (forêts, prairies, falaises) en fait un territoire riche au niveau faunistique. Selon les versants du massif, les milieux naturels divergent et donc la faune aussi. Avancez en silence et soyez aux aguets et vous pourrez voir les rapaces évoluer dans le ciel ou à proximité des falaises. En effet, la réserve est un sanctuaire pour les rapaces diurnes avec pas moins de 19 espèces: Pecnoptère d’Egypte, Vautour fauve, Gypaète barbu. N’oublions pas également les mammifères qui peuplent ce grand espace avec notamment 27 espèces répertoriées dont 11 protégés au niveau national. Alors avec un peu de chance, de discrétion et de patience, vous pourrez peut-être apercevoir un isard, un mouflon de corse (introduit depuis 1978), un renard.

Admirer la flore

Poursuivez la découverte de ce territoire magique à travers la flore : méditerranéenne sur le versant sud, montagnarde sur les hauteurs et classique sur le versant nord. Cette diversité est due à trois facteurs : la géologie, l’exposition des pentes et le pastoralisme. Les forêts anciennes ou récentes (feuillus, résineux, mixte) représentent 70% du massif du Pibeste-Aoulhet et les milieux ouverts seulement 30% (prairies) favorisés par l’activité humaine et la présence de troupeaux. Au total, plus de 850 espèces végétales ont été inventoriées et certaines sont remarquables telles que l’Orchis punaise ou encore l’Iris à feuilles de graminée.