Faune et flore au Pic du Jer

La richesse naturelle du massif du Pic du Jer n’est plus à prouver avec près d’une centaine d’espèces
végétales et de nombreux animaux sauvages vivant sur ses versants.
 
Campanule remarquable des Pyrénées
Vous pourrez venir vous promener sur notre sentier botanique afin de profiter des senteurs qu’exhalent les plantes aromatiques tels que le thym, le serpolet ou l’origan.
Le plaisir se poursuit avec des panels de couleurs tels que les jaunes des hélianthèmes, des genêts et millepertuis ; les bleus-violets des campanules, vipérines et hépatiques trilobées, du printemps au début de l’automne.
Les différents écosystèmes du Pic du Jer sont propices à accueillir des mammifères tels que les chevreuils, biches, sangliers, renards et bien d’autres.
Qu’elles soient de passage en saison ou qu’elles hibernent l’hiver, les chauves-souris se laisseront observer pendant votre visite/découverte souterraine dans les grottes. Surtout le rhinolophe, l’espèce la plus représentée dans les cavernes.
Les rapaces aussi ne sont pas de restes, vous pourrez apercevoir les vautours fauves, milans noirs et royaux, faucons crécerelle, faucon pèlerins, aigles… Certains nicheurs et d’autres profitant des courants ascendants des falaises.
Mais n’oublions pas les petits passereaux visibles en haut qui, de leurs chants, accompagneront votre balade.
Deux animaux emblématiques font la fierté du Pic du Jer : le mouflon de Corse et le vautour Percnoptère d’Egypte (seule une cinquantaine de couples sont présents sur les Pyrénées Françaises).
 

Le mouflon de Corse


Mouflons de Corse au Pic du Jer
Le Pic du Jer a bénéficié d’opérations d’implantation à partir de 1999. Ces animaux ont été prélevés sur la réserve du Pibeste. On estime sa population à une vingtaine d’individus.
Cette espèce vient enrichir la faune sauvage du massif.
Il s’adapte à ces milieux calcaires type méditerranéen d’où il est originaire. C’est un animal rustique, qui mange de tout, même les plantes âcres que dédaignent les autres herbivores. Il adapte son régime aux circonstances. Il cohabite parfaitement avec les chevreuils et les cerfs. Ainsi, il sert de débroussailleur et d’anti-feu.
Gardez les yeux grands ouverts, vous pouvez à tout moment faire leur rencontre lors de votre montée en funiculaire. En effet, ils sont très souvent visibles, en contrebas, dans le pierrier, au niveau du croisement des 2 cabines du funiculaire.

Le vautour percnoptère d'Egypte


Percnoptère au Pic du Jer
Le vautour percnoptère est un oiseau mystérieux qui représente l’un des symboles du milieu montagnard pastoral Pyrénéen.
Il est reconnaissable à son plumage blanc, la bordure des ailes noire, une queue en forme de losange et une face couverte de peau jaune. C’est un animal rupestre qui niche en falaise.
Dès son arrivée, au mois de mars, il s’installe, s’accouple, élève un jeune qui s’envolera avec ses parents en septembre pour l’Afrique subsaharienne. Charognard mais opportuniste, il mange également des invertébrés et des déchets. Tout comme le vautour fauve, il bénéficie du plan national d’actions.
D’ailleurs, nous avons mis en place au Pic du Jer, des mesures de préservation pour son aire de nidification (sentier fermé) en partenariat avec la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO).
Rendez-vous tous les mardis en période estivale avec Hélène qui vous dévoilera tous les secrets de la
faune et de la flore.

Le saviez-vous?

Le mouflon de Corse est le plus petit des mouflons. Adulte, le mâle mesure 75 à 80 cm de hauteur au
garrot et pèse de 40 à 60 kg.
Le vautour Percnoptère bénéficie d’une envergure d’1m60 !